Banqueteexpress

Pourquoi les rendements de certaines SCPI baissent ?

Les sociétés civiles de placement immobilier ont toujours été source d’excellents rendements et celles-ci arrivent à maintenir le taux des 4% et plus chaque année. Depuis leur lancement, elles ont même servi des taux de plus de 5%, voire plus. On constate cependant que ce taux de distribution baisse au fil des ans. Paramètre à prendre en compte pour les nouveaux investisseurs qui ont choisi de financer leur SCPI à crédit dans la mesure où ils doivent planifier remboursement et taux d’intérêt.

Statistics, Business, Graph, Marketing

Historique des rendements sur les 15 dernières années

Intéressons-nous brièvement aux taux de distribution servis sur les 15 dernières années qui ont été marquées par une courbe descendante, allant du taux de 6.10% en 2007 à 4.41% en 2021.

2007 : 6.10%

2008 : 5.84%

2009 : 6.07%

2010 : 5.45%

2011 : 5.22%

2012 : 5.21%

2013 : 5.15%

2014 : 5.08%

2015 : 4.85%

2016 : 4.63%

2017 : 4.43%

2018 : 4.40%

2019 : 4.35%

2020 : 4.18%

2021 : 4.41%

 

La baisse du rendement de 2020, en particulier, a été dû à la crise sanitaire qui a affecté l’ensemble du paysage économique à l’échelle internationale. Celle-ci est l’impact de la difficulté pour certains locataires – dont la majorité des entreprises affectées par la crise – à s’acquitter de leurs loyers. C’est surtout le taux de distribution des SCPI hôtelières et celles basées sur le secteur du tourisme qui a entraîné la chute du rendement final de la totalité des SCPI pour cette année particulièrement difficile.

Les baisses précédentes, quant à elles, ont été provoquées par les périodes précaires de 2008-2009, marquée par la crise immobilière.

Toujours est-il que l’érosion du rendement dans sa globalité pourrait être le fruit d’une illusion d’optique, dans la mesure où la valeur de la part augmente. En effet, les prix de l’immobilier ne cessent d’évoluer depuis 2010, entraînant la hausse de ceux des parts de SCPI.

Par conséquent, il est donc pertinent d’analyser l’historique de chaque SCPI afin de déterminer s’il s’agit plutôt d’une perte de rendement due à une mauvaise performance de cette dernière, ou plutôt d’une mauvaise conjoncture. Ces informations peuvent être interprétées en analysant le taux de rendement interne ou TRI pour chacune d’elles.

 

Faut-il alors continuer à investir dans les SCPI ?

Les nouveaux investisseurs qui lisent la courbe descendante des rendements seraient amenés à penser qu’il ne serait prudent d’investir dans les SCPI. Or, ces dernières sont des classes d’actifs extrêmement pérennes, ce qu’elles ont d’ailleurs prouvé avec leur tenue de route exemplaire tout au long de l’année de crise de 2020, tandis que les marchés des autres produits d’investissement ont connu une chute brutale et préjudiciable pour les investisseurs. Ceux qui ont investi dans les SCPI ont continué à profiter d’un bon taux de rendement, de même que des dividendes qu’elles ont versés.

Vous pouvez donc compter sur la sécurisation de votre mise en plaçant votre argent dans ces véhicules de placement qui deviennent d’ailleurs les préférés des conseillers en gestion de patrimoine. Il suffit d’adopter les bonnes stratégies, en prenant le temps de réaliser comparatifs et simulations. Ce, sans faire l’impasse sur la diversification, une des clés de réussite de votre investissement SCPI.

L’accompagnement du conseiller en gestion de patrimoine pourrait vous être bénéfique dans la constitution de votre portefeuille. Et pour une meilleure diversification, pourquoi ne pas opter pour d’autres produits pierre-papier ? Il en existe en effet pléthore sur me marché, dont les organismes de placement collectif immobilier (OPCI), les fonds d’investissements dans la location meublée (FILM), ou encore les sociétés civiles immobilières (SCI).

Confiez une observation relativement à cette information si vous avez un désir de discussion !