Banqueteexpress

Le plan d'épargne retraite populaire pour baisser vos impôts

Souscrire à un plan d’épargne retraite populaire ou PERP ne permet pas seulement d’anticiper votre retraite, mais aussi d’amoindrir votre charge fiscale. Quelles sont les particularités d’un PERP, comment optimiser votre fiscalité et de quelle manière rentabiliser vos versements sur le plan ? La synthèse en une page.

PERP individuel ou PERP entreprise pour capitaliser efficacement

Celui qui souhaite capitaliser dans le but de percevoir des rentes viagères conséquentes à la retraite choisira de souscrire à un PERP. Le contrat n’est pas obligatoire, les versements sont libres et le montant des primes est fixé par le souscripteur lui-même selon ses possibilités. Plus la capitalisation est importante, plus le montant des rentes viagères sera intéressant. Nous verrons à la fin de l’article le mode de calcul des rentes.

Le PERP propose plusieurs types de contrats au choix, dont les plus souscrits sont les contrats en points de rente et les contrats de rente viagère différée.

Le souscripteur peut aussi ouvrir un PERP sans avoir à y verser des primes, mission dont se chargera son employeur. Il s’agit alors du PERP entreprise. C’est l’employeur qui choisit lui-même le montant à verser dans le plan. Il doit cependant veiller à l’alimenter tous les ans.

La différence entre le PERP et l’assurance-vie : aucune sortie en capital n’est possible pour le PERP pendant toute la durée de la période d’épargne. En d’autres termes, la capitalisation constituée sera gelée pendant plusieurs années, jusqu’à ce que l’épargnant atteigne l’âge de son départ à la retraite. C’est ce verrouillage du plan qui constitue un des désavantages de ce produit, d’où la préférence des Français pour l’assurance-vie. Pourtant, le PERP permet aussi d’autres nombreux avantages outre la défiscalisation. Ce, depuis l’entrée en vigueur de la loi PACTE.

Comment se calcule la réduction d’impôts ?

Sachant que le revenu net global du souscripteur est imposable, les primes versées sur un PERP peuvent être déduites de celui-ci. Le calcul de cette défiscalisation se fait à partir du disponible fiscal PERP ainsi que de la tranche marginale d’imposition. Des simulateurs en ligne calculeront rapidement le montant du gain fiscal en fonction de ces éléments.

Il s’agit par conséquent d’un caractère incitatif puisque le montant de la réduction d’impôt est fonction de celui des primes versées.

Une fois que l’épargnant aura atteint l’âge de la retraite, il commence alors à percevoir les rentes viagères qui jouiront également d’un abattement de 10%.

Le guide complet avec les spécialistes sur defiscalisezmoi.com.

Rentabiliser les versements sur le plan

En raison du blocage de la capitalisation sur le long terme, il vaut mieux penser à optimiser les versements en suivant ces quelques conseils. La première étape consiste à définir la capacité d’épargne sur une fréquence mensuelle. Par exemple pour un salarié qui perçoit des revenus mensuels ou pour un travailleur indépendant à revenus réguliers. La capacité d’épargne sera évaluée sur une fréquence trimestrielle pour un épargnant dont les revenus sont ponctuels par exemple. Le but est d’obtenir une estimation du montant de l’épargne annuelle afin de calculer la carotte fiscale y afférente. L’épargnant a alors le choix sur le montant et la fréquence à laquelle il effectuera ses versements afin de profiter de la meilleure fiscalité par rapport à son imposition.

Calcul des rentes issues d’un PERP

Le calcul de ces rentes se fait sur la base de plusieurs critères, dont le sexe de l’épargnant et la table de mortalité. Le montant des versements et des rendements sont également pris en compte.

Il faut aussi noter que la sortie en capital est autorisée à 100% grâce à la loi PACTE (au lieu de 20%) et si l’épargnant souhaite acheter sa première résidence principale. Toujours est-il que ce dernier doit toujours attendre l’âge légal afin de pouvoir profiter de cette option.

Confiez une observation relativement à cette information si vous avez un désir de discussion !